Avec Xamarin, Microsoft se renforce dans le développement iOS et Android

Avec Xamarin, Microsoft se renforce dans le développement iOS et Android

Avec Xamarin, Microsoft se renforce dans le développement iOS et Android

Microsoft a fini par racheter Xamarin, spécialisé dans les outils de développement d'apps mobiles multiplateformes. Combiné à Visual Studio, ceux-ci permettent de bâtir en C# des apps natives pour iOS, Android et Windows.


Voilà déjà un moment que Microsoft travaille avec Xamarin dont les solutions permettent de concevoir des applications mobiles natives pour iOS, Android et Windows à partir du même code. Au moment de la sortie de Visual Studio 2013, il y a un peu de deux ans, la firme de Redmond avait signé un partenariat technique et commercial donnant accès aux technologies de Xamarin au sein de son environnement de développement intégré. Celles-ci s’intègrent avec les bibliothèques de Microsoft ce qui facilite le partage de code entre plateformes mobiles. Dans un billet, Scott Guthrie, vice-président exécutif, responsable de la division Cloud et Entreprise chez Microsoft, explique que l’approche de Xamarin permet aux développeurs de bénéficier de la productivité de .Net et de recourir à C# pour exploiter les API natives et les capacités mobiles fournies par chaque plateforme. Ils peuvent ainsi partager du code commun à travers leurs apps pour iOS, Android et Windows tout en apportant « des expériences entièrement natives à chacune des plateformes ».

Xamarin a déjà largement convaincu. Il réunit 15 000 clients sur 120 pays, dont une centaine d’entreprises du classement Fortune 500, souligne Scott Guthrie, et plus d'1,3 million de développeurs. Il est vrai que ces derniers peuvent aussi accéder à son service cloud, quel que soit le langage utilisé (C#, Objective-C, Java ou builders d’app hybrides) pour tester leurs applications sur des milliers de téléphones et de terminaux hébergés. Xamarin a récemment fait évoluer ses logiciels pour prendre en compte les dernières technologies de compilation de .Net, indiquent nos confrères d’InfoWorld en citant le CTO de la société Miguel de Icaza. Les nouveaux outils vont inclure des fonctionnalités de scratchpad similaires à ce que l’on a avec l’IDE Xcode sur les playgrounds de Swift, ce qui remplacera une bonne partie de ce qu’apportait Mono avec le compilateur Roslyn de Microsoft.

Un workflow sécurisé pour les développeurs

Dans le cadre du partenariat avec la firme de Redmond, les outils de Xamarin ont aussi été intégrés dans le cloud Azure, dans la suite bureautique Office 365 et dans la suite Enterprise Mobility pour que les développeurs disposent d'un workflow sécurisé et natif pour leurs apps entre les plateformes, rappelle le vice-président. Les deux fournisseurs ont travaillé étroitement pour fournir également de la formation et des services. L’acquisition de Xamarin va renforcer encore ces efforts pour proposer une solution complète permettant de développer, de tester, de diffuser et de mettre en œuvre les apps.


Cette actualité a été postée avec les tags xaramin, C#, dot net, mobile, ios, android, windows mobile

Catégories

Articles récents

Tags

android Android angular angular-cli angular-cli azure stack C# cloud dot net ios IOS javascript material mobile rxjs typescript Visual-Studio web windows mobile Xamarin .Net angular angular js asp mvc azure javascript material xaramin